Jardin Paysager : Les Clés Pour Le Réussir – Mon Jardin & Ma Maison

L’inspiration ou l’envie ne suffisent pas pour créer un environnement dans lequel on se sent bien. Mieux faut s’appuyer sur quelques données concrètes afin que le rêve coïncide au mieux avec la réalité. Et procéder par ordre !

1. Précisez vos intentions

Vous rêvez de disposer d’un espace vraiment unique et personnalisé ? Pour mettre en scène le théâtre de vos envies, commencez par penser quelle sera sa fonction, ce qu’il pourra contenir et ce que vous voulez en faire : un jardin à voir par la baie vitrée ? Avec une piscine ou une zone de détente ? Un potager ? Une cuisine d’extérieur ? Une cabane pour l’outillage ? Bref, entreprenez une sorte de psychanalyse de votre mode de vie ! Pour vous aider, observez et documentez-vous, ne négligez pas la moindre idée. Demandez-vous aussi combien de temps vous avez envie de passer dans votre jardin. Ensuite, comme le font les créateurs, n’hésitez pas à mettre tout à plat sur un « mood board », une sorte de grand cahier de mots et d’images qui réunit toutes vos inspirations.

2. Sortez les crayons

Une fois ces lignes directrices en tête, un rapide tour de propriétaire s’impose : il permet de lister la configuration de votre terrain, le type de sol, l’exposition. C’est alors qu’il faut passer à l’étape du dessin. Faites-le vous-même ou chargez-en un professionnel. Il existe également des logiciels qui aident à la conception d’un projet de jardin, tel que www.eden-virtuel.com. Représentez votre espace comme vous le feriez de votre intérieur, dans une démarche architecturale : il s’agit de dessiner le nombre de « pièces » qui le composeront, les zones végétales, les séparations… Cela permet d’équilibrer les différentes parties, de poser la structure avant le décor et de planter aux bons endroits. Ce plan directeur réalisé en amont simplifie ensuite beaucoup la tâche et contribue à concevoir son jardin sur le long terme et non pas seulement à travers une accumulation de plantes.

3. Plantez le décor

Les fonctions principales étant définies, il est temps de leur donner une forme, de poser l’ossature du jardin paysager. Jouez sur les courbes et les perspectives ainsi que sur les rythmes entre les différents éléments, afin de pouvoir harmoniser l’espace. Pour cela, choisir le style de son jardin est essentiel : moderne, japonais, à l’anglaise, à la française, sec, méditerranéen… La tendance est actuellement aux jardins de minéraux et graminées, faciles d’entretien, même si certains osent le style anglais qui demande autant de disponibilité qu’il réserve de satisfaction.

4. Passez à l’acte

Arrive enfin l’étape finale et ludique des goûts et des couleurs, de la décoration et des petites plantations. Choisissez les matériaux et les végétaux en harmonie avec le style choisi. Le site Web de la Fabemi est, par exemple, un allié précieux, tant pour s’inspirer que pour gagner du temps : il permet d’identifier les produits en cliquant sur l’image, de renseigner les informations de surface et d’obtenir un tarif estimé pour la réalisation d’une terrasse ou d’un cheminement en pierre naturelle, reconstituée ou céramique. Il offre même la possibilité de trouver un distributeur et un paysagiste dans votre région. Ainsi, même si vous vous y mettez maintenant, vous pouvez envisager de profiter de votre nouvel espace paysager dès cet été !